Faute d'aspe, un silure :)

Publié le 14 Juin 2013

Même si l'eau est encore une dizaine de centimètre au dessus de la normale, elle n'est plus boueuse et regagne peu à peu son niveau de croisière.

Le courant est encore un peu fort pour pécher correctement la partie sauvage en bateau, sur la canalisé, pas de soucis mais j'apprécie moins et j'aime tirer parti de l'avantage du zodiac de pouvoir mettre à l'eau quasi n'importe ou en particulier sur les parties sauvages où les embarcations traditionnelles en dur ne vont pas...

De toute façon, il y a deux jours, j'avais peu de temps devant moi, j'avais donc décider de faire une courte sortie d'une heure, du bord, à la recherche de l'aspe dans les courants.

Je teste tout d'abord avec quelques leurres plongeant très peu, mais rien, aucun signe d'activité en vue, j'opte donc pour un Bevy Shad, un petit leurre plongeant un peu plus profondément et au terme d'une dizaine de lancé, c'est la touche et quelle touche, au vue de la courbure de la canne et de la bobine qui se dévide rapidement j'ai tout de suite compris que je n'avais pas à faire à un aspe...

S'en suit un combat d'une grosse demi heure sur ma canne 15/40 grs, frein réglé au maximum du point de rupture. Je n'ai jamais pu décoller le poisson du fond qui a continué, lentement mais surement à me vider la bobine, arriver vers le fond de celle si, je n'ai pas eu d'autre choix que de freiner un peu plus en mettant la main sur la bobine et ce qui devait arriver, arriva, la casse. Heureusement c'est mon bas de ligne en fluorocarbone en 28/100 qui a lâché et non la tresse, c'est déjà cela sinon j'aurais été contraint de racheter une bobine neuve.

Éreinté et un peu désabusé par ce long combat et son issue fatale, je suis ensuite rentré, de toute façon, mon heure de pêche était passée...

Après une journée de repos, je suis retourné ce matin sur le même poste mais avec du matériel adéquat en plus de celui à Aspe. J'opte pour un crank à bille qui plait bien à nos amis à moustaches et commence ma prospection. Trois lancé auront suffit pour déclencher l'attaque s'en suit un joli combat avec un poisson bien gras et extrêmement puissant pour sa taille, cette fois c'est moi qui aurait le dernier mot ;).

Je regarde à tout hasard si un Bevy Shad ne pend pas quelque part mais non, ce n'est donc pas le même poisson car je le vois mal s'en être débarrassé en deux jours seulement. Après une séance photo éprouvante tout seul avec ce fichu retardateur qui se déclenche trop vite :) Je relâche mon poisson et recommence ma prospection en essayant toutes sortes de leurres pendant près d'une heure en vain, mon silure à probablement alerté ses congénères... Je reprend ma canne pour l'aspe et retente ma chance une vingtaine de minutes avec des petits leurres nageant plus en surface mais rien n'y fera, mon moustachu a du vraiment mettre tout le secteur en alerte pour un moment, pas grave, il est temps de rentrer...

Faute d'aspe, un silure :)

Rédigé par Alex

Publié dans #Comptes rendus de sorties 2013

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article