Duels de leurres: Pointer 48 vs Tiny Fry 50

Publié le 19 Août 2013

Duels de leurres: Pointer 48 vs Tiny Fry 50

Avant le retour au bord de l'eau début septembre, je profite de la canicule et des vacances scolaires, consacrées à la famille et non à la pêche, pour continuer à vous présenter mes leurres préférés.

Après quelques leurres à brochets, voici mes poissons nageurs de référence pour la truite... Ce duel n'en est donc pas un, les deux leurres concurrents étant si proche l'un de l'autre, crée tout deux par le même homme Seiji Kato, ceci expliquant sans doute leur mimétisme.

Le Pointer 48 Sp, (ou B Freeze pour les intimes ;)) est le plus petit Pointer de la gamme, les modèles 100 Sp et 128Sp sont des références dans la pêche du brochet, le plus petit modèle, mesurant 48mm, lui est moins connu mais ce révèle tout aussi redoutable que ses grands frères mais sur dame fario...

Le pointer est un jerkbait, un leurre qui peux nager tout seul en lancé/ramené mais qui prend une tout autre dimension dès qu'il est animé. Un petit coup de scion suivi d'une pause puis un nouveau coup de scion telle est l'animation de base pour profiter pleinement des qualités de notre petit poisson nageur et provoquer une attaque de la reine des rivières de 1ère catégorie, c'est tout du moins comme cela que j'aime l'utiliser...

Sp, signifie "Suspending", le leurre reste donc totalement immobile dans la couche d'eau lors des pauses et ne coule pas et cela rend fou les truites et pas qu'elles d'ailleurs, car si perches, chevesnes ou autre brochets sont aussi présents et que le lancé et précis et discret, le résultat sera le même, ils attaqueront !

Une tirée plus ou moins appuyée désaxe totalement notre petit poisson nageur faisant miroiter ses flancs tandis qu'une pose propose le leurre totalement inerte et vulnérable ce qui a le don de rendre nos carnassiers agressifs.

Bien sûr, en ruisseau et petites rivières au courant assez soutenu, les pauses sont souvent réduites à "peau de chagrin" si l'on prospecte d'amont vers l'aval, dans ce cas j'anime le pointer par une succession de petites tirées très rapides, toujours préférable au simple lancé/ramené, selon moi, d'autres leurres comme les fameux "Rapala original" sont plus adapté pour cela.

Je parle du Pointer 48, mais tout ce que j'écris est aussi valable pour le Tiny Fry 50 qui mesure 2mm de plus que son homologue de chez Lucky Craft pour 0,1gr de surpoids, autant dire quasi rien...

Le comportement du leurre est identique, le Tiny fry étant lui aussi suspending et pourtant ils sont complémentaires. 0,1grs et 2mm cela parait dérisoire et pourtant cela suffit au Tiny Fry pour évoluer quelques cms plus bas dans la couche d'eau et paraitre un peu plus imposant que le Pointer. Je pinaille peut être un peu ou suis-je perfectionniste, je ne le sais, mais je préfère le petit illex dès que je prospecte des trous assez important et à l'inverse, le Pointer dès que le niveau d'eau est faible...

Autre différence, et seule vraiment importante entre nos deux adversaires: la sonorité de nos deux leurres. Le pointer, bien qu' équipé de billes et donc bruiteur est bien plus discret que le Tiny Fry qui émet une sonorité puissante et ça, cela peux être déterminant certains jours dans un sens comme dans un autre. On sait que les poissons éduqués se laissent davantage charmer par des leurres silencieux, c'est souvent vrai, mais pas systématiquement, il y a des jours ont les bruits de crécelles sont réellement supérieur, d'où l'utilité de posséder les deux leurres dans ses boîtes ;) ...

J'ajouterai que la finition est quasi identique, la peinture tenant relativement bien mais les bavettes sont plutôt fragiles ce qui est regrettable vu le prix de nos deux compères.

Les hameçons triples d'origine, très fins de fer, sont extrêmement piquant mais se redressent aussi très facilement, là encore match nul entre nos deux leurres. N'oubliez pas d'en tenir compte et de régler le frein du moulinet assez mou pour éviter des déconvenues et de perdre un joli poisson pour un hameçon redressé en plein combat, c'est malheureusement du vécu et je parle en connaissance de cause...

Même si Seiji kato ne les a pas crée pour cela, le Tiny Fry 50 et le Pointer 48 sont tout simplement pour moi, les meilleurs poissons nageurs à truites, le Tiny fry 38 étant un peu trop petit à mon goût et le Pointer 65 trop gros ...

Duels de leurres: Pointer 48 vs Tiny Fry 50
Duels de leurres: Pointer 48 vs Tiny Fry 50
Duels de leurres: Pointer 48 vs Tiny Fry 50
Duels de leurres: Pointer 48 vs Tiny Fry 50

Rédigé par Alex

Publié dans #Tests de Matériels

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article